Extrait de pépins de raisin
extrait de pépins de raisin

L’extrait de pépins de raisin et ses vertus antioxydantes

En phytothérapie, le raisin occupe une place de choix. On utilise le plus souvent le raisin entier mais aussi de l’extrait de pépins de raisin, très bénéfique pour la santé. Mais, avant de s’intéresser aux propriétés, attardons-nous un peu sur le raisin d’un point de vue botanique.

Qu’est-ce que l’extrait de pépins de raisin et les OPC de raisin ?

Fruit de la vigne cultivée (vitis vinifera), le raisin blanc ou noir est aujourd’hui majoritairement transformé en vin. Une partie des cultures sert toutefois à l’extraction de l’huile de pépins de raisin.

huile extrait de pépins de raisin

Extraite des pépins présents dans les grains, elle est particulièrement riche en acides gras et vitamine E. Cette composition remarquable lui vaut d’être utilisée comme huile alimentaire mais aussi en cosmétique pour améliorer la beauté de la peau. Mais les grains de raisin ne sont pas seulement riches en huile.

En effet, les pépins qu’ils renferment sont très concentrés en polyphénols ou composés phénoliques, des molécules naturelles à l’action antioxydante. Parmi les polyphénols les plus puissants du pépin de raisin : les OPC ou Oligomères ProCyanidoliques, parfois appelés proanthocyanidines. Ce sont des pigments solubles dans l’eau et responsables de la couleur bleue, violette ou rouge de nombreux fruits. Les OPC font partie des meilleurs antioxydants naturels à l’heure actuelle.

Les OPC de raisin font l’objet de nombreuses recherches scientifiques pour mieux comprendre leur action et mettre en lumière leurs effets bénéfiques sur l’organisme. En raison de leurs propriétés antioxydantes, les OPC de raisin sont d’excellents protecteurs du cœur. Ils participent également à la réduction du cholestérol-LDL ou « mauvais cholestérol », préviennent l’agrégation plaquettaire responsable de caillot sanguin, protègent les parois des vaisseaux…

L’action des OPC de raisin est donc très complète et participe efficacement à la lutte contre les maladies cardiovasculaires. Mais les Oligomères ProCyanidoliques ne semblent pas seulement bons pour le cœur. D’autres études ont mis en évidence des effets anticancéreux, les OPC induisant l’apoptose (mort cellulaire programmée) des cellules cancéreuses et inhibant leur prolifération.

Pour mieux comprendre l’intérêt de l’extrait de pépins de raisin et des OPC de raisin pour la santé, nous vous présentons ci-dessous quelques-uns de leurs nombreux bienfaits.

Les bienfaits et propriétés

extrait de pépins de raisin

Les premières études consacrées aux Oligomères ProCyanidoliques remontent aux années 50. À cette époque, ils n’étaient pas extraits des pépins de raisin mais de l’enveloppe interne de l’arachide (arachis hypogaea). Les recherches se sont ensuite étendues à l’écorce de pin maritime (pinus pinaster), également riche en OPC, puis finalement aux pépins de raisin.

C’est le professeur Masquelier, de l’Université de Bordeaux, qui a été le premier à s’intéresser aux propriétés des OPC de raisin[1]. Quasi inconnus avant 1970, ils sont devenus l’une des substances les plus étudiées en l’espace de quelques années.

Mais en quoi les OPC de raisin sont-ils si intéressants pour la santé ?

Comme dit précédemment, les OPC de raisin exercent d’abord une action bénéfique sur le système cardiovasculaire. Pour cela, ils mettent en place plusieurs mécanismes et agissent sur différentes fonctions de l’organisme.

D’une part, les OPC possèdent des propriétés antioxydantes qui limitent les dommages des radicaux libres sur les cellules. Ennemis de la santé, les radicaux libres sont impliqués dans de nombreuses pathologies dont les maladies cardiovasculaires. Les OPC de raisin présentent une activité de piégeage des radicaux et réduisent la peroxydation lipidique c’est-à-dire l’oxydation des lipides insaturés par les radicaux hydroxyles ou peroxyles. La peroxydation lipidique entraîne la destruction d’acides gras essentiels à la fonction cardiaque.

En 2016, des chercheurs se sont intéressés à l’effet cardioprotecteur des OPC de raisin et à leur intérêt dans la prévention des effets secondaires de la doxorubicine (un médicament anticancéreux utilisé dans la chimiothérapie) sur la fonction cardiaque[2]. Les résultats ont montré que le traitement par extrait de pépin de raisin a nettement atténué la toxicité induite par la doxorubicine et a amélioré la fonction ventriculaire, sans interagir avec l’effet antitumoral du médicament.

L’action antioxydante des OPC n’est pas le seul atout de ces molécules. En effet, les OPC de raisin ont également un effet hypocholestérolémiant visant à diminuer le taux sanguin de cholestérol. Ils agissent plus particulièrement sur le LDL-cholestérol ou « mauvais cholestérol », facteur de développement d’une maladie très répandue : l’athérosclérose. 1ère cause de mortalité en France et dans le monde, l’athérosclérose entraîne infarctus du myocarde, angine de poitrine mais aussi accidents vasculaires cérébraux, hypertension artérielle rénale… L’athérosclérose est provoquée par un blocage de la circulation du sang à l’intérieur des artères en raison d’un excès de LDL-cholestérol dans le sang. Parce qu’ils réduisent le taux de mauvais cholestérol, préservent l’élasticité et renforcent la résistance des vaisseaux sanguins, les OPC de raisin sont une réponse intéressante à la lutte contre l’athérosclérose.

En 2015, des chercheurs ont étudié les effets de l’extrait de pépins de raisin sur l’épaisseur de l’intima-média carotidien, un marqueur de risque cardio-vasculaire et d’athérosclérose[3]. Après traitement, l’extrait de pépins de raisin a entraîné une réduction significative de la progression de l’intima-média carotidien et de son épaisseur. Les médecins ont noté que « plus le traitement est prolongé, plus l’effet anti-athérosclérotique de l’extrait de proanthocyanidine de pépins de raisin (GSPE) est évident ». Ainsi, après un traitement de 24 mois, il peut réduire considérablement les événements cardiovasculaires.

D’autres études sont actuellement en cours car les OPC de raisin exerceraient aussi une action anticancéreuse[4] et anti-inflammatoire prometteuse.

Les contre-indications et effets secondaires

La consommation d’extrait de pépins de raisin présente peu de contre-indications. Toutefois, par mesure de précaution, il est recommandé d’éviter d’en consommer durant la grossesse et l’allaitement. Quelle que soit votre situation, demandez conseil à votre médecin avant de consommer de l’extrait de pépins de raisin.

À ce jour, la consommation d’extrait de pépins de raisin ne provoque aucun effet secondaire connu aux doses recommandées. Si vous ressentez d’éventuels effets indésirables, stoppez la consommation et consultez un médecin.


[1]. Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5248468

[2]. Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5071806

[3]. Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4554789

[4]. Source : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0027510714000700

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *