L’huile de Krill

Tout savoir sur l’huile de krill

Description

Le krill, de son nom scientifique Euphausia superba, appartient à la grande famille des crustacés. Il prend la forme d’une petite crevette de 0,6 à 10 cm et vit essentiellement dans les eaux froides, notamment en Norvège et dans l’océan Atlantique.

Le krill constitue une des principales nourritures de nombreux animaux marins comme les baleines, les phoques et les requins. Il faut dire qu’il est particulièrement nourrissant grâce à sa teneur élevée en bonnes graisses et en protéines.

krill

Si les animaux marins s’en régalent, le krill est également devenu un complément alimentaire intéressant pour les humains. Aujourd’hui en plein essor, l’huile de krill est notamment indiquée pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires et faire baisser le taux de cholestérol et de triglycérides.

Mais, avant de s’intéresser à ses bienfaits et propriétés, qu’est-ce que l’huile de krill exactement et comment est-elle obtenue ?

Sachez qu’il existe sur le marché de grandes différences de qualité d’une huile de krill à une autre. L’huile doit être extraite du krill sauvage d’Antarctique. Si c’est l’une des plus grandes espèces de krill, c’est aussi la plus intéressante en termes de composition, de richesse en oméga 3 et en antioxydants.

Une fois pêchés, les krills sont ensuite broyés et soumis à une extraction (idéalement à froid). L’huile de krill ainsi obtenue est proposée sous forme de complément alimentaire en capsules ou gélules Licaps. Elle est plus rarement commercialisée sous forme liquide.

Ces dernières années, les recherches consacrées à l’huile de krill et ses propriétés se sont multipliées. En étudiant la composition unique de ce petit crustacé planctonique, les chercheurs ont notamment découvert son action bénéfique pour soulager certains maux et douleurs.

Mais en quoi l’huile de krill est-elle si intéressante ? Nous vous proposons de découvrir les principaux bienfaits et propriétés de l’huile de krill.

Les bienfaits et propriétés

capsules de krill

Encore peu connu jusqu’ici, le krill a commencé à être utilisé dans l’alimentation humaine dans les années 1980. Son intérêt en tant que complément alimentaire est apparu bien plus tard mais le krill connaît aujourd’hui une demande croissante.

Considéré comme l’une des meilleures sources d’oméga-3, l’huile de krill recèle d’autres composants bénéfiques pour la santé. C’est cette composition unique qui fait d’elle une huile complète et particulièrement efficace.

En raison de sa forte teneur en acides gras Oméga 3 biodisponibles, l’huile de krill contribue à une fonction cardiaque normale. Elle contient 2 types d’Oméga 3 à longue chaîne, les acides eicosapentaénoïque (EPA) et les acides docosahexaénoïque (DHA), qui ont chacun une action différente mais complémentaire sur l’organisme.

Les EPA de l’huile de krill possèdent notamment des propriétés anti-inflammatoires et contribuent à la protection des artères et du cœur. Les DHA, quant à eux, sont particulièrement intéressants pour le développement du cerveau et participent, eux aussi, à la protection du cœur.

En 2017, une équipe de chercheurs a donc étudié les effets de l’huile de krill dans la prévention des risques cardiovasculaires[1]. Il résulte de cette étude que la préparation de phospholipides riches en oméga-3, issue d’huile de krill, « a eu un impact positif sur les facteurs de risque de maladie cardiovasculaire en réduisant le cholestérol total, le LDL-cholestérol et les triglycérides et en augmentant le HDL-cholestérol ».

Rappelons que le taux de cholestérol a un impact direct sur la fonction cardiaque puisque, lorsqu’il est en trop grande quantité dans le sang, il s’accumule dans les artères. Trop élevées, les triglycérides sont également mauvaises pour le cœur et augmentent le risque d’infarctus. En régulant ces taux, l’huile de krill est donc un allié précieux pour le système cardiovasculaire.

D’autres études ont également mis en évidence les effets bénéfiques de l’huile de krill pour soulager les douleurs inflammatoires. En effet, elle possède de puissantes propriétés anti-inflammatoires intéressantes pour atténuer les douleurs articulaires notamment.

En 2007, une étude a évalué l’effet de l’huile sur l’inflammation chronique et les symptômes arthritiques[2]. Les médecins ont alors administré 300 mg d’huile de krill par jour à plusieurs patients atteints de polyarthrite rhumatoïde et/ou d’arthrose. D’autres ont reçu un placebo. Après plusieurs jours de traitement, l’huile de krill a significativement réduit la protéine C-réactive (CRP), impliquée dans les réactions inflammatoires. Les résultats obtenus indiquent donc clairement que l’huile de krill inhibe l’inflammation et réduit les symptômes arthritiques.

En 2010, une autre étude est venue confirmer ces résultats[3] : « l’huile de krill pourrait constituer une stratégie d’intervention utile contre les signes cliniques et histopathologiques de l’arthrite inflammatoire. »

Enfin, l’huile de krill semble montrer une réelle efficacité pour préserver les fonctions cognitives et protéger les cellules des dommages liés aux radicaux libres. En effet, en plus d’être particulièrement riche en oméga 3, elle contient également de puissants antioxydants dont de l’astaxanthine. Ce pigment rouge-orangé appartenant à la famille des caroténoïdes est capable de préserver le système nerveux des dommages oxydatifs ou en cas de maladies dégénératives.

En 2017, il a été démontré que l’astaxanthine « offre une neuroprotection contre le vieillissement normal et la neurodégénérescence »[4]. L’astaxanthine est ainsi considérée comme l’un des antioxydants les plus puissants en raison de son fort potentiel de piégeage des radicaux libres dans le corps humain.

Les contre-indications et effets indésirables

La consommation d’huile de krill présente certaines contre-indications.

Elle est notamment déconseillée chez les personnes allergiques aux produits issus de la mer ou qui sont sous traitement anticoagulant en raison de son action fluidifiante.

De plus, l’huile de krill ne convient pas à un régime végétarien, végétalien ou vegan.

Demandez toujours conseil à votre médecin avant toute consommation d’huile de krill. Seul un professionnel de la santé est en mesure de vous recommander ou non l’huile de krill et de vous renseigner sur la posologie à prendre.

L’huile de krill peut également entraîner certains effets secondaires comme des réactions allergiques, des nausées ou des troubles gastro-intestinaux (brûlures d’estomac, diarrhée…). Si les symptômes persistent, stoppez la prise d’huile de krill et demandez conseil à votre médecin.


[1]. Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5240272/

[2]. Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17353582

[3]. Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20587038

[4]. Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5352583/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *